Deux billets pour l’un des 64 matches de la Coupe du monde 2010, c’est ce que recevra chaque ouvrier qui a participé à la construction des dix stades du Mondial sud-africain. « Aujourd’hui, nous rendons hommage à votre contribution », a déclaré Danny Jordaan, le chef du comité local d’organisation de la FIFA, devant environ 200 ouvriers du stade de Soccer City à Johannesburg. « Mon bureau est juste à côté du stade. J’ai vu les ouvriers travailler bien après le coucher du soleil pour s’assurer qu’il soit prêt à temps », a-t-il ajouté en remettant un exemplaire symbolique de billet à un de leurs représentants.