Après six belles années à Arsenal (2002-2008), Gilberto Silva (33 ans) est parti presque dans l’anonymat au Panathinaïkos l’été dernier. Le milieu de terrain brésilien n’a cependant pas oublié ses anciens coéquipiers chez les Gunners. Interrogé sur le site de la FIFA, l’homme aux 75 capes a avoué de méfier du groupe du Brésil en Afrique du Sud, qui comprend le Portugal, la Corée du Sud et la Côte d’Ivoire. « Par rapport aux tirages dont ont bénéficié l’Angleterre ou l’Espagne, je pense que l’on peut aisément baptiser notre groupe de « Groupe de la mort », mais cette équipe a déjà connu la difficulté et elle est prête à affronter une telle situation. Je connais plusieurs joueurs portugais et ivoiriens, avec qui j’ai joué à Arsenal. Kolo Touré et Eboué, par exemple, n’arrêtent pas de me charrier et de me dire que la Côte d’Ivoire va battre le Brésil. (rires) Pourtant, ils nous respectent, mais c’est le propre de la Coupe du Monde : tout le monde veut battre le Brésil », a expliqué Gilberto Silva.