C’est la question que le monde du football se pose: une équipe africaine peut-elle remporter la Coupe du monde sur son propre continent? Un exploit sans précédent auquel postulent de nombreux prétendants. Ghana? Côte d’Ivoire? Cameroun? Algérie? Afrique du Sud? Nigeria? Alain Giresse, l’ancien sélectionneur du Gabon, n’y croit pas. « C’est vrai que le fait de jouer sur le continent représente quelque chose de significatif pour les équipes africaines qualifiées. A leurs yeux, ce n’est pas anodin, ce n’est pas comme une Coupe du monde normale en Europe ou ailleurs. Il y a chez la fierté. Chaque pays africain se sent déjà investi de cette responsabilité. Quel avantage en retirer ? C’est un autre problème. Ces équipes seront-elles capables, avec cette dynamique morale, d’avoir la possibilité de gagner ? Je crois que si les équipes africaines ont franchi un palier, si elles sont respectées, si elles ont des valeurs reconnues et compétitives, il leur manque de la maturité, de l’expérience, du talent pour certaines, pour aller jusqu’à gagner la Coupe du monde. Faire un bon parcours oui, mais pas la gagner », a affirmé l’ancien milieu des Bleus à L’Equipe.