Interrogé par Compétition, Francesco Baldini, l’adjoint de Fabio Capello à la tête de l’Angleterre, a expliqué que la sélection aux Trois Lions gardait un œil sur l’Algérie, qu’elle affrontera lors de la phase de poules de la Coupe du monde 2010. La preuve? Le technicien italien sera à Dublin pour voir les Fennecs affronter l’Irlande à la fin du mois de juin. Pour se faire une idée plus précise d’une équipe dont le staff anglais se méfie. « C’est une équipe très bien organisée sur le terrain. Le jeu algérien est un mélange entre le jeu court et long. Il y a une bonne complicité entre les trois compartiments. C’est une équipe qu’on doit prendre au sérieux. Ce genre de match avec des équipes comme l’Algérie sont souvent difficiles pour les grandes nations du football. […] Il y a beaucoup de joueurs talentueux dans cette équipe algérienne. Le joueur de Portsmouth, Belhadj, est très dangereux sur le flanc gauche. L’attaquant de Sienne, Ghezzal, qui travaille beaucoup en attaque, mais celui qui me vient à l’esprit, c’est Ziani, c’est le patron de cette équipe. C’est un joueur qui peut faire la différence à tout moment. Le danger vient de lui. Comme je vous l’ai déjà dit, on a une très bonne idée sur cette équipe algérienne », a affirmé l’ancien milieu de terrain de Bologne.