La FIFA a tranché: les arbitres de la Coupe du monde devront se montrer plus stricts à l’occasion d’un penalty. Plus question de feinte au moment de la course ou avant de frapper. En cas de comportement anti-sportif, le joueur risque un carton jaune, en plus de retirer son coup de pied de réparation s’il a marqué.