Lotha Matthäus a marqué le football de son empreinte. Champion du monde 1990 avec l’Allemagne, Ballon d’Or la même année, l’ancien milieu de terrain du Bayern ou de l’Inter en est sûr: cette première Coupe du monde africaine va surprendre. « L’Afrique du Sud sera l’équipe la plus faible du tournoi. Même si elle a un bon entraîneur, ses joueurs manquent de qualité. Elle aura bien sûr l’avantage de jouer à domicile et je lui souhaite de franchir le cap de la phase de groupes mais ce sera difficile. Pour les autres sélections africaines, je suis plus optimiste. Elles disposent de joueurs qui évoluent dans les meilleurs championnats d’Europe. Je m’attends à ce qu’une équipe africaine atteigne les demi-finales. Il y en a certaines que je crois tout à fait capables d’y parvenir, mais je ne veux pas tirer de plans sur la comète. Globalement, je pense que cette Coupe du monde sera pleine de surprises, y compris en ce qui concerne les favoris, qui pourraient bien être éliminés plus tôt que prévu », a expliqué le joueur le plus capé du football allemand sur le site de la FIFA.