Les statistiques de la FIFA sont claires, cette Coupe du monde en Afrique du Sud démarre sur une bien faible moyenne de buts. Les quatorze premières rencontres révèlent une moyenne de 1,64 réalisation par rencontre contre 2,30 buts au Mondial en Allemagne. La Coupe du monde la moins prolifique au cours des 28 dernières années fût celle en Italie en 1990, avec 2,21 buts par match.