Le président sud-africain Jacob Zuma, en visite d’Etat à Londres, s’est voulu rassurant concernant les conditions de sécurité dans son pays à moins de 100 jours du coup d’envoi du Mondial 2010. Il a notamment affirmé que la criminalité était en baisse et que les supporters seraient protégés. « Nous avons déjà fait baisser la criminalité. Nous sommes très confiants sur cette question. Et lorsque nous disons que nous sommes prêts pour le Mondial, nous incluons la sécurité, a déclaré le président sud-africain. Nous sommes prêts pour protéger ceux qui viendront. Si certains sont sceptiques ou inquiets, ils doivent savoir que nous avons pris des mesures pour régler cette question », a-t-il expliqué.