« Le pic de performance pour un joueur est atteint entre 24 et 29°C et nous pouvons garantir une température de 27°C sur le terrain. Il est temps que la Coupe du Monde arrive dans au Moyen-Orient. Un événement sportif mondial de ce calibre, s’il arrive ici, apportera un boost énorme à la région. Nous allons construire des stades où la température ne dépassera pas les 27 degrés, en utilisant une technologie fonctionnant à l’énergie solaire avec des émissions réduites de CO2 ». Le fils de l’Emir du Qatar, Sheikh Mohammed bin Hamad bin Khalifa al-Thani, a renouvelé l’ambition de son pays d’être le premier pays arabe à accueillir une Coupe du monde de football, malgré des températures dépassant les 45° en été. Le Qatar, qui veut organiser le Mondial 2022 de football, va construire trois stades de plus de 45 000 places chacun et entièrement climatisés pour vaincre la chaleur torride du désert du Golfe.