Surgi à trois minutes du terme pour inscrire, de la tête, le but victorieux du FC Copenhague face au Rubin Kazan (1-0) en Ligue des Champions, l’attaquant sénégalais Dame N’Doye se gardait de s’enflammer à l’issue de la rencontre. « Nous avons rencontré une équipe solide et très bien organisée défensivement. Mais nous n’avons rien lâché, puis il y a eu cette faute qui nous permet de faire la différence », déclarait le joueur formé à la Jeanne d’Arc de Dakar au micro de la chaîne TV3.