fifa

A situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles ! En raison de la pandémie de coronavirus qui se répand dans le monde entier, la FIFA a annoncé ce vendredi soir «que les règles générales qui obligent normalement les clubs à mettre leurs joueurs à disposition des équipes nationales ne s’appliqueront pas» à la fenêtre internationale du 23 au 31 mars, dixit un communiqué de l’instance.

«La FIFA est consciente que, dans les circonstances actuelles, la tenue des matchs pourrait non seulement présenter des risques pour la santé des joueurs (et du grand public), mais également compromettre significativement l’intégrité sportive de ces rencontres dans la mesure où certaines équipes pourraient être privées de leurs meilleurs éléments et d’autres non», poursuit la FIFA. «Afin d’éviter tout risque sanitaire inutile ainsi que de potentielles injustices sportives, nous recommandons donc que tous les matchs internationaux initialement prévus en mars et avril soient reportés jusqu’à ce qu’ils puissent se dérouler dans un environnement sûr et sécurisé, tant pour les joueurs que pour le grand public.»

Dans une correspondance adressée à ses fédérations membres, l’instance dirigeante du ballon rond stipule clairement que les clubs et les joueurs eux-mêmes ont le droit de décliner leur convocation durant la prochaine fenêtre internationale et qu’ils ne pourront faire l’objet d’aucune sanction. Idem pour un joueur qui rentrerait en retard en club après son rassemblement en sélection.

Etant donné que la Confédération africaine de football (CAF) a déjà annoncé le report des éliminatoires de la CAN 2021 et que l’Asie et l’Amérique du Sud se sont mis d’accord avec la FIFA pour reporter les qualifications au Mondial 2022, ces recommandations concernent finalement surtout l’Europe où les sélections ont des matchs amicaux au programme ainsi que les barrages à l’Euro 2020. Autant de rendez-vous qui devraient à leur tour tomber à l’eau…