En train de se propager dans le monde entier, l’épidémie de coronavirus a un impact sur plusieurs championnats qui se retrouvent à l’arrêt. Les dates FIFA de mars, réservées aux sélections nationales, risquent aussi d’en faire les frais.

En Asie, berceau de l’épidémie, la FIFA a déjà annoncé que les éliminatoires du Mondial 2022 prévus en mars et en juin sont reportés à une date ultérieure.

Ce jeudi, la Confédération sud-américaine de football (Conmebol) a demandé à la FIFA d’en faire de même alors que les éliminatoires du Mondial 2022 sont censés débuter à la fin du mois sur le continent. «Les équipes sud-américaines risquent de ne pas pouvoir compter sur des joueurs qu’elles ont convoqués et qui évoluent en Europe, pour la raison que ceux-ci, arrivant de pays avec un taux élevé de contagion, pourraient être placés en quarantaine», a justifié l’instance en attendant la réponse de la FIFA.

Du côté de l’UEFA, une réunion au sommet aura lieu mardi 17 mars. D’après L’Equipe, celle-ci devrait déboucher sur le report d’un an de l’Euro 2020, en juin-juillet 2021 donc. L’idée est de laisser passer l’épidémie mais aussi de se donner du temps pour permettre à la saison en club d’aller à son terme, concernant la Ligue des champions, la Ligue Europa et les championnats nationaux, qui risquent de tous être provisoirement suspendus au cours des prochaines semaines. D’ici-là, les sélections européennes vont certainement annuler leurs matchs amicaux prévus fin mars (c’est déjà le cas de Pays-Bas/Espagne par exemple) et les barrages pour l’Euro programmés à ce moment-là devraient également être reportés.

A l’heure actuelle, l’Afrique est donc l’un des seuls continents qui n’a pris aucune mesure de report pour les dates FIFA de mars puisque la Confédération africaine de football (CAF) a annoncé mercredi qu’elle maintient toutes ses compétitions pour l’instant. Cette position est en partie compréhensible car l’Afrique est jusqu’à présent relativement peu touchée par le coronavirus, mais les sélections vont tout de même avoir beaucoup de mal à pouvoir compter sur leurs joueurs expatriés, et il ne serait pas étonnant que la CAF finisse par opter elle aussi pour un report des 3e et 4e journées des éliminatoires de la CAN 2021 programmées fin mars…