A la demande de son club, le Beijing Guoan, Cédric Bakambu avait accepté de rentrer en Chine pour préparer la reprise du championnat en laissant à contre-cœur sa femme enceinte sur Paris. Mais entretemps la Chine, soucieuse d’éviter une recrudescence du coronavirus, a décidé de refermer ses frontières et l’attaquant de 28 ans fait partie des nombreux joueurs étrangers de Chinese Super League qui ont été recalés à la frontière. L’international congolais est donc rentré en France sur Paris, où il avait débuté son confinement.

«Aux dernières nouvelles, la reprise a été prévue pour demain (lundi, ndlr), ça a été reporté. Moi je devais voyager ce lundi mais mon voyage a été reporté une fois de plus !  Là j’ai plus aucune nouvelle. Ça va dépendre du gouvernement chinois mais là c’est plus la Fédération de football chinoise (qui empêche le retour des étrangers). Mais c’est le gouvernement qui a fermé ses frontières. Nous allons attendre les prochaines nouvelles», a expliqué l’ancien Sochalien dans des propos rapportés par Footrdc.com.

«Là, je suis dans mon appartement à Paris avec ma famille. J’ai un coach qui s’occupe de moi, un coach personnel. (…) Depuis que le coronavirus est arrivé en Europe, on s’adapte, on fait des séances à distance, je veux dire. J’ai à disposition ici quelques outils qui me permettent de m’entretenir ici à la maison. Je veux dire entre guillemets», a conclu le buteur, toujours dans l’attente.