Même s’il a quasiment disparu des radars (seulement 284 minutes jouées cette saison toutes compétitions confondues), Salomon Kalou fait bel et bien toujours partie de l’effectif du Hertha Berlin. L’attaquant de 34 ans l’a rappelé en s’invitant en une de l’actualité ce lundi, et vraiment pas de la meilleure des manières…

En cause : une vidéo de plusieurs minutes postée sur Facebook dans laquelle on voit l’Ivoirien dans le vestiaire en train de s’approcher de ses coéquipiers au mépris des gestes barrières, de se moquer du médecin qui lui fait passer un test au coronavirus, avant de se vanter d’avoir reçu une fiche de paie sans avoir eu à s’entraîner ces dernières semaines… Forcément, les images ont fait scandale et le Hertha n’a pas tardé à réagir et à sanctionner l’ancien Lillois.

La Bundesliga outrée

«Avec sa vidéo, Salomon Kalou a violé les règles internes fondamentales de l’équipe et a montré un comportement qui ne correspond ni à la situation ni aux règles de conduite du club. Hertha BSC a donc décidé de le suspendre de l’équipe, des entraînements et des prochains matchs avec effet immédiat», a écrit la formation allemande. La Bundesliga a elle-même condamné le comportement du vainqueur de la CAN 2015. «Tout cela est inacceptable et nous n’aurons aucune tolérance à l’égard de tels comportements», a écrit l’instance.

Face au tollé provoqué, Kalou a été contraint de présenter ses excuses. «Je suis désolé si mon comportement a donné l’impression que je ne prends pas le Corona (virus) au sérieux. Je voudrais m’en excuser. Je suis particulièrement préoccupé par les populations africaines, car les soins médicaux y sont de loin moins bons qu’en Allemagne», a assuré l’attaquant. Pas sûr que ces explications suffisent à arranger son cas…