Alors qu’il semblait avoir opté pour son pays d’origine, la Côte d’Ivoire, en refusant de prendre part au Mondial U20 avec l’équipe de France, le Rennais Joris Gnagnon a affirmé se trouver toujours en réflexion au sujet de sa future sélection.


Après Maxwel Cornet (OL), Séko Fofana (Udinese), Jérémie Boga (FC Grenade) et Jean-Philippe Gbamin (Mayence), la Selefanto va-t-elle enregistrer le renfort d’un 5e binational en l’espace de quelques semaines ? Samedi, L’Equipe affirmait que le Rennais Joris Gnagnon a choisi de défendre les couleurs de son pays d’origine, la Côte d’Ivoire. Cette version a d’abord été confirmée par le sélectionneur de l’équipe de France des moins de 20 ans, Ludovic Batelli, qui vient de renoncer au défenseur central de 20 ans pour la Coupe du monde de la catégorie.

« Joris a été très clair. Il m’a appelé comme convenu et m’a dit : ‘coach, j’ai pris ma décision, je choisis la Côte d’Ivoire’. Je lui ai simplement souhaité le meilleur avec les Eléphants, qui est une sélection majeure en Afrique et j’espère qu’il aura la chance de vivre plein d’événements sportifs avec eux« , a expliqué le technicien français. Mais la jeune pépite, révélée cette saison, l’a ensuite désavoué !

« Non, ça ne veut absolument rien dire. Pour l’instant, je n’ai encore rien communiqué à ce sujet. J’attends la fin de saison pour prendre ma décision« , a rectifié le natif de Bondy pour 20 Minutes. « Il était parti pour me prendre, à la base. Il m’a appelé et posé la question, et je lui ai répondu que ça allait être compliqué, parce que je ne savais pas pour quelle nation j’allais jouer. Il m’a dit : ‘D’accord’, tout en étant très déçu. » France ou Côte d’Ivoire, pour savoir, il va falloir patienter un peu…