fifa

Alors que la commission électorale de la Fédération ivoirienne de football (FIF) a invalidé jeudi la candidature de Didier Drogba, la FIFA a, d’après RFI, demandé la suspension du processus électoral et réclamé des comptes à la FIF.

Et encore un rebondissement dans le feuilleton pour l’élection présidentielle de la Fédération ivoirienne de football (FIF) ! Au lendemain de l’annonce des décisions de la commission électorale, qui a notamment invalidé le dossier de candidature de Didier Drogba, la FIFA a demandé à la FIF de suspendre immédiatement le processus électoral, révèle RFI ce vendredi !

Déjà intervenue la semaine dernière pour exiger de la FIF qu’elle rétablisse la commission électorale, la FIFA aurait cette fois motivé sa décision par deux raisons. Premièrement, le «climat délétère» présent lors de la réunion organisée mardi par la commission électorale. Ce jour-là, le président de la commission, René Diby, avait en effet claqué la porte à cause de profondes divergences et il n’a donc pas pris part aux dernières délibérations communiquées jeudi.

Par ailleurs, la FIFA attend des clarifications de la part de la FIF et réclame en particulier la liste des membres la commission ainsi que certains procès-verbaux de cette assemblée. Pour l’instance dirigeante du ballon rond, le processus électoral ne pourra reprendre qu’une fois qu’elle se sera assurée que tout se déroule dans de bonnes conditions et dans le respect de ses textes. On ignore pour l’heure si la FIFA est intervenue d’elle-même ou si elle a déjà donné suite à la requête du camp Drogba qui avait annoncé jeudi sa décision de déposer un recours auprès d’elle.