La Fondation Didier Drogba vit des heures agitées. En cause : une enquête du Daily Mail qui s’est penché sur la manière dont les fonds récoltés par l’association caritative sont utilisés. Et là, surprise, selon le tabloïd, sur les 2,1 millions d’euros amassés en Grande-Bretagne, seuls 17 700 euros (soit moins de 1% du total !) auraient effectivement été mis au service du développement en Afrique ! Dans le même temps, 500 000 euros auraient été réservés aux somptueuses soirées organisées pour lever des fonds. Les sommes restantes reposeraient sur des comptes en banque. Le média britannique assure aussi que l’hôpital construit à Attécoubé il y a un an par l’attaquant de l’Impact Montréal demeure vide !

Face à ces accusations, la Fondation Drogba a rapidement réagi. Elle annonce qu’elle va poursuivre le Daily Mail en justice et répond aux allégations du tabloïd. 1,7 million issu des donations récoltées en Angleterre n’a effectivement pas encore été utilisé mais cette somme « servira au moment opportun à rendre le centre de santé opérationnel, incluant le staff, les appareils médicaux, etc.« , indique un communiqué relayé par Drogba.

« Je n’ai commis aucune fraude, aucune corruption, aucun manque de management, aucun mensonge« , assure l’Ivoirien, qui accuse le quotidien d’essayer « de stopper le développement de l’Afrique« . « Cette mesure journalistique irresponsable remet en cause (…) la vie de milliers d’enfants africains« , regrette le communiqué, qui rappelle que Drogba a déjà dépensé 3,7 millions d’euros pour sa Fondation créée en 2007.