Annoncé proche de la Côte d’Ivoire, l’actuel international français Tiémoué Bakayoko a assuré qu’il ne jure que par les Bleus.


Sélectionné à une seule reprise avec l’équipe de France en match amical (défaite 2-0 contre l’Espagne en mars 2017), Tiémoué Bakayoko (24 ans) reste éligible pour le pays de ses origines, la Côte d’Ivoire, à l’instar d’un Geoffrey Kondogbia (Centrafrique) ou d’un Paul-Georges Ntep (Cameroun) qui ont récemment troqué le maillot bleu contre celui du pays de leurs parents.

Auteur de bonnes performances au Milan AC mais confronté à une rude concurrence en Bleu où sa première cape a viré au cauchemar, le milieu de terrain prêté par Chelsea est-il dans cet état d’esprit ? Cette semaine, le site ivoirien Sportmania assurait que oui. « Tiémoué Bakayoko a effectivement approché le président Sidy Diallo par l’entremise d’un ministre ivoirien. Il regrette ce qui s’est passé et souhaite évoluer pour la Côte d’Ivoire« , indiquait le média en relayant une source interne à la Fédération ivoirienne.

Dans une interview accordée ce samedi à So Foot, l’ancien Monégasque a pourtant affirmé le contraire. « Je vais tout faire pour revenir en équipe de France car c’est un objectif. Ce qu’il me manque ? D’être régulier dans mes performances, d’être bon à mon poste. Mais ce n’est pas à moi de répondre à cette question, il y a un sélectionneur et un staff qui sont là pour ça« , a expliqué le Milanais. Pas le genre de propos que tient un joueur qui s’apprête à changer de nationalité sportive…