Comme nous vous l’expliquions il y a peu, certains internationaux ivoiriens ont affiché leur mécontentement quant à la possible nomination de Gérard Gili à la tête des Eléphants. Une sortie qui n’a pas vraiment plu à Jacques Anouma, le président de la fédération. « Les joueurs n’ont jamais eu leur mot à dire. Il faut que ce soit clair (…) Ce qu’on leur demande, c’est de jouer. Je peux avoir leur avis mais jamais les joueurs ne nous ont imposé un entraîneur », a-t-il affirmé à Sport Ivoire tout en confirmant des contacts avec le technicien français: « J’ai accepté que Gérard vienne parce qu’on le connaît mieux. Maintenant qu’est-ce qu’il nous propose de mieux ? Je lui ai demandé de venir. Si son profil ne nous convient pas nous allons chercher ailleurs mais nous n’allons pas nous mettre la pression. »