Eliminée dès le premier tour en dépit d’une belle victoire devant la Corée du Nord (3-0), la Côte d’Ivoire repart la tête haute. Pour son sélectionneur Sven-Göran Eriksson, les Éléphants ont de l’avenir. « Il aurait fallu qu’on marque plus vite pour les désorganiser. Mais ils ont gardé leur discipline, leur organisation. On s’est créé beaucoup d’occasions, et je ne peux pas être négatif sur ce match, au contraire. La Côte d’Ivoire a une belle équipe et un très bel avenir. Il est impossible qu’il n’en soit pas ainsi. Il y a des jeunes pleins de talent qui montent, qui poussent derrière. Dans quatre ans, pour la prochaine Coupe du monde, ils seront là mais il restera aussi plusieurs des joueurs qui étaient là cette année. Donc je pense que l’avenir est brillant », a expliqué le Suédois en conférence de presse.