Eric Gerets, interrogé sur RMC quant à la possibilité de succéder à Vahid Halilhodzic au poste de sélectionneur de la Côte d’Ivoire, n’a pas caché son intérêt. Il faut dire que le championnat d’Arabie Saoudite se termine dans trois semaines et le technicien belge est déjà champion. « Faire une Coupe du monde c’est toujours grand pour un entraîneur, a déclaré l’ancien entraîneur de l’OM. La Côte d’Ivoire, c’est une équipe qui a beaucoup de qualités. Je n’ai pas encore reçu d’offre officielle. Il faut voir si le président peut me libérer et je n’ai pas l’impression qu’il va le faire. Si le président ne veut pas que je parte, je ne partirai pas. Jouer une Coupe du monde en Afrique avec une équipe africaine, c’est un beau challenge, a-t-il poursuivi. Le plus important, c’est avant tout mon travail en Arabie Saoudite. Je ne ferai rien sans l’accord de mon président », a conclu l’ancien entraîneur de l’OM.