Salomon Kalou, l’attaquant ivoirien, est légitimement déçu de la performance des équipes africaines dans cette Coupe du monde. A moins d’un exploit des Eléphants, le Ghana sera la seule équipe du continent qualifiée pour le second tour. « Je pense que tous, nous nous sommes mis beaucoup de pression car cette Coupe du Monde se joue sur notre continent. Les attentes étaient énormes, on se devait d’être performant. Mais cette pression nous a plus stressés qu’autre chose, voire inhibé nos talents. On a vu que certains joueurs n’ont pas été à la hauteur de l’événement. Leurs qualités ont été annihilées par la pression », a-t-il affirmé sur le site de la FIFA.