Repris par la presse ivoirienne, Marc Zoro avait mis un tacle sévère au capitaine des Eléphants: « Les gens ne sont pas contents de Drogba. Il joue avec les Eléphants sans aucune détermination et avec une mentalité de star, poursuit Zoro. On a l’impression qu’il vient juste pour faire son numéro en équipe nationale. Quand on joue pour son pays, on ne fait pas la diva. On joue avec ses tripes, on joue avec le cœur. On joue comme un homme. »

Or l’ancien défenseur du FC Messine a démenti ces propos sur Sport-ivoire.ci. Le défenseur ivoirien a accusé certains de profiter du malaise autour des Eléphants pour semer le trouble. « Je n’ai accordé aucune interview à personne, a rétorqué le défenseur. Je n’étais pas à Cabinda, je ne peux donc m’exprimer sur des choses dont je n’ai pas connaissance. Certaines personnes savent qu’il y a un malaise autour de l’équipe nationale après notre élimination en quart de finale. Et elles veulent remuer le couteau dans la plaie en affirmant n’importe quoi. Je n’ai rien contre Vahid Halilhodzic ni contre Didier Drogba qui fait beaucoup pour le football ivoirien par ses performances au plus haut niveau. Encore une fois je n’ai ni attaqué Vahid ni Didier Drogba. j’ai appelé Coach Vahid et Didier pour leur affirmer que je n’ai jamais proféré de tels propos. Et les deux m’ont compris. Aujourd’hui je suis soulagé parce que je suis en paix avec eux et avec tous les joueurs ivoiriens. »