Le Cameroun et l’Afrique du Sud ont décroché, ce week-end, les deux premiers billets pour la Coupe du Monde 2002. Ils rejoignent la Corée, le Japon et la France qualifiés d’office.


Les deux premières sélections nationales à se qualifier pour la Coupe du Monde de football 2002 sont africaines. Le Cameroun et l’Afrique du Sud. A l’issue des matchs du week-end dernier, les Lions indomptables, 2-0 contre le Togo – et les Bafana Bafana – 1-1 contre le Burkina Faso – sont désormais intouchables. Leaders de leur groupe respectif, les deux équipes rejoignent les trois pays qualifiés d’office : la Corée et le Japon, pays organisateurs, et la France, tenante du titre.

Le Cameroun, sous la houlette de leur tout nouvel entraîneur, Robert Corfou, a défait, dimanche à Yaoundé, un onze togolais amputé de la majeure partie de ses professionnels. Deux à zéro. Une victoire qui scelle les Lions Indomptables à la première place du groupe A avec 18 points au compteur. Loin devant l’Angola, deuxième, avec un total de 11 points.

Grâce à une frappe croisée de Samuel Eto’o et à une tête de Marc-Vivien Foé, les équipiers de Mboma ont remporté leur quatrième billet consécutif pour la Coupe du Monde. Un parcours qui en fait l’une des meilleures équipes du continent.

Fierté nationale

Les Bafana Bafana ont, quant à eux, arraché laborieusement leur deuxième participation à une Coupe du monde. Mais qu’importe si, avec les nombreuses occasions ratées, leur prestation à Ouagadougou contre le Burkina Faso a été décevante, les supporters sud-africains sont aux anges. Avec 12 points à leur actif, les Bafana Bafana sont premiers du groupe E. Assez pour ne pas être rejoints.

 » Bravo à tous mes joueurs. Je dédicace cette victoire aux Sud-Africains qui m’ont permis de travailler avec cette équipe et la mener à la finale. C’est un moment inoubliable pour moi « . Pour, Carlos Queiroz, l’entraîneur national, la journée de dimanche est à marquer d’une pierre blanche.

Le chef de l’Etat, Thabo Mbeki, a lui même félicité l’équipe nationale, en direct à la télévision, à la fin de la rencontre:  » Je suis un président comblé ce soir. Nous sommes tous fiers de notre équipe.  »

Dans le groupe B, le Nigeria a créé la surprise en revenant à la première place grâce à son succès contre le Soudan (4-0) à domicile, et à la défaite du Liberia chez lui devant le Ghana (2-1). Dans le groupe C, le Maroc a battu l’Egypte samedi (1-0) et reste à un point de la qualification définitive. Dans le groupe D, enfin, c’est le statu quo. La Tunisie et la Côte d’Ivoire ont écrasé (6-0) leurs adversaires respectifs, le Congo et Madagascar.