Quart de finaliste de la Ligue des Champions, le CSKA Moscou a un oeil sur Nadir Belhadj, le latéral gauche de Portsmouth et de l’équipe d’Algérie de football. Mal en point, le club anglais ne devrait pas s’opposer bien longtemps à un départ du Fennec.


Nadir Belhadj est, à l’heure actuelle, l’un des meilleurs latéraux de Premier League. Très bon cette saison en Angleterre, l’Algérien a brillé en Angola, lors de la dernière Coupe d’Afrique. Du coup, les recruteurs se pressent au portillon de Fratton Park pour observer de plus près l’ancien Lensois.

Annoncé du côté du Barça, du Celtic ou de la Roma, Belhadj pourrait, à en croire le Telegraph, rejoindre une destination plus exotique. En effet, selon le quotidien britannique, c’est la Russie qui ferait les yeux doux au défenseur de la Khadra.

5 millions d’euros

Mal en point financièrement et sportif, Portsmouth aurait bien du mal à repousser une offre qui tournerait autour de 5 millions d’euros. Mais pas question pour le CKSA d’attendre jusqu’à la fin de la saison. La Premier League a en effet permis à Pompey de vendre ses joueurs dès maintenant, en dehors de la fenêtre de transfert. Une bonne nouvelle pour le banquier du club anglais. Pour l’entraîneur, c’est une autre histoire…

Cette destination ne laisse d’ailleurs pas indifférent le joueur qui a avoué : « Le CSKA est champion dans son pays et participe régulièrement à la Ligue des Champions d’Europe. Mais il n’y pas que cela qui pourrait faire décider un joueur à changer de club. En changeant de pays, il va falloir que je m’adapte rapidement à ma nouvelle vie et au nouveau championnat. Moscou est une ville où le climat est très froid en hiver. Je ne sais pas si je pourrai m’adapter à un tel climat comme celui de Moscou. Toutefois, cela ne m’empêchera pas d’étudier leur proposition. » Reste à voir si l’international algérien est prêt à se remettre en cause à quelques mois de la Coupe du monde.