Les qualifications pour les quarts de finale laisseront un goût amer aux Sénégalais de Diarraf et surtout au Raja de Casablanca, grand favori de la Ligue des champions. Les Mimosas d’Abidjan et les joueurs du  » Tout Puissant Mazembe  » de Kinshasa ont été les grands vainqueurs de ces huitièmes.


Surprise à Casa. Aucun footballeur n’aurait parié un dirham sur la victoire des modestes Congolais face aux favoris Casablancais. Et pourtant…La loi du football se moque des pronostics et des victoires écrites d’avance. Le ciel est tombé sur la tête des dizaines de milliers de supporters du Raja de Casablanca. L’équipe du  » Tout Puissant Mazembe  » de la République démocratique du Congo, s’est qualifiée pour les quarts de finale de la Ligue des champions d’Afrique malgré sa défaite en 8e de finale retour face au club marocain du Raja Casablanca 2 à 1, dimanche à Casablanca. A l’aller, TP Mazembe s’était imposé 2 à 0. Les Marocains ont entamé la rencontre, sous un ciel bleu azur, avec beaucoup d’entrain et d’imagination. Ils arrivent à inscrire deux buts mais le  » diable  » Mulekalayi a achevé le rêve éveillé du Raja. Les Congolais n’avaient plus qu’à gérer la victoire. Ce qu’ils ont fait admirablement durant plus d’une mi-temps.

Les Mimosas poussent au printemps

Quand on a un gardien de but de la trempe de Losséné Konaté et que son équipe arrive aux tirs au but, on peut respirer. La victoire est proche, acquise même. L’Asec d’Abidjan s’est qualifiée pour la phase finale de la ligue des champions au stade Demba Diop de Dakar (Sénégal) en battant après les tirs au but (3-1) le Diarraf. Les Sénégalais font trembler deux fois les filets mais n’arrivent pas à tuer la rencontre malgré leur nette domination. Séance de tirs au but pour départager les deux équipes. Losséni Konaté étale son grand art en déviant trois tirs. Asec Mimosa est qualifiée.

Les clubs qualifiés reçoivent près d’un million de francs chacun, attribués par la Confédération africaine de football pour leurs frais de déplacement et de préparation. C’est la fête à Kinshasa et à Abidjan…