Dijon : le verdict tombe pour Alfred Gomis

Pas de miracle pour Alfred Gomis. Remplacé à la mi-temps du match de Ligue 1 contre Nantes (3-3) samedi suite à un choc avec le Nigérian Moses Simon, le gardien de Dijon souffre bel et bien d’une rupture du ligament croisé, mais une opération n’est pas nécessaire, ce qui va limiter la durée de son indisponibilité.

«L’IRM passée lundi a confirmé le diagnostic initial : il s’agit bien d’une rupture du ligament croisé postérieur du genou droit. Cette blessure ne devrait pas nécessiter d’intervention chirurgicale. Le gardien sénégalais devrait être indisponible pour une durée de deux à trois mois», a écrit le DFCO dans un communiqué. «Après une période de repos et de soins pour désenfler le genou, sa guérison nécessitera un renforcement musculaire pour stabiliser l’articulation.» Performant depuis son arrivée l’été dernier, le Sénégalais sera suppléé par l’Islandais Alex Runarsson durant son indisponibilité.