Favori du stade Jean-Bouin, Bruno Ecuele Manga ne devrait pas s’attarder à Angers. Le défenseur gabonais serait en effet convoité par le PSG, l’OM, Saint-Etienne et Rennes. A 22 ans, il est temps pour le prometteur arrière d’aller montrer de quoi il est capable.


A bientôt 22 ans, Bruno Ecuele Manga pourrait bien passer à la vitesse supérieure. Auteur d’une saison remarquable avec le SCO Angers, qu’il a aidé à emmener à la cinquième place de Ligue 2, l’international gabonais a en effet attiré l’œil des recruteurs.

Avec trois buts à son actif et une solidité enfin affichée, le jeune défenseur ne devrait pas faire long feu dans le Maine-et-Loire et encore moins en Ligue 2. Déjà annoncé du côté du Real Madrid ou Liverpool, l’ancien pensionnaire du centre de formation des Girondins de Bordeaux devrait aller plutôt aller tenter sa chance à l’étage supérieur. Paris ou Marseille mais aussi Rennes et Saint-Etienne sont en effet sur les rangs pour enrôler l’athlétique Angevin, lié au SCO jusqu’en 2012.

Le SCO a besoin d’argent

Les hommes de Willy Bernard sont en effet en manque de liquidités, comme l’expliquait le président du club, qui cherche encore 1 M€ pour boucler son budget. Le départ du Gabonais, estimé à plus de 3 M€, arriverait donc à point nommé.

Mais le joueur, interrogé par FootMercato, s’est montré prudent. « J’ai un contrat avec Angers mais rien n’a encore bougé. J’attends de voir. Oui, je pense que des clubs de Ligue 1 ont approché mon agent mais aucun d’entre eux n’a encore fait d’offres. Que ce soit à l’étranger (il serait également pisté par le Spartak Moscou, NDLR) ou en France, j’irai là où le challenge sportif sera le plus intéressant pour moi. Je veux franchir un palier, progresser », a affirmé le défenseur aux 14 sélections, bien décidé à faire taire son ancien capitaine, Philippe Brunel, qui a assuré que son coéquipier ne possédait pas les qualités pour jouer au plus haut niveau.