Impayés depuis quatre mois, les joueurs du club égyptien d’Ismaily SC sont en grève. Du coup, les dirigeants se sont tournés vers sa réserve, a expliqué le porte parole du club à FilGoal.com, qui a par ailleurs ajouté: « Les joueurs n’ont aucun droit à protester: il n’y a pas de salaire en retard. Les salaires du mois derniers ont tous été payé dans leur intégralité. Le seul argent qui leur est dû reste le bonus de victoire de deux rencontres (contre Al Ittihad et Ghazl Mahalla, NDLR). Ces bonus sont suspendus jusqu’à ce que l’équipe aille mieux en championnat. »