Le Tribunal fédéral a rejeté les recours du FC Sion et d’Essam El Hadary, condamnés par la FIFA en 2009 puis déboutés par le Tribunal arbitral du sport en 2010 dans l’affaire du transfert du portier égyptien en Valais. Le gardien des Pharaons avait quitté en février 2008 son club Al Ahly, en cours de saison, malgré un contrat encore valable. Le club égyptien avait alors saisi la FIFA, qui avait prononcé une interdiction de transferts jusqu’en juin 2010 pour le FC Sion, ainsi qu’une suspension de quatre mois pour le gardien, assortie d’une indemnité à verser à Al Ahly de 900 000 dollars, réduite en juin 2010 par le TAS à 796 500 dollars.
Dans un communiqué, la FIFA a constate avec « satisfaction que le Tribunal Fédéral suisse a rejeté les recours déposés respectivement par le joueur Essam El Hadary et le FC Sion Association contre la décision du Tribunal Arbitral du Sport (TAS), le 1er juin 2010. […] Cela signifie, entre autres, que la décision de l’organe décisionnel de première instance, à savoir la Chambre de Résolution des Litiges (CRL) de la FIFA, concernant les sanctions sportives imposées au joueur et au club professionnel du FC Sion reste inchangée. Le joueur sera donc interdit de participer à un match officiel de football pendant quatre mois et le FC Sion n’aura pas le droit de recruter de nouveaux joueurs sur les deux prochaines fenêtres de transferts. »