C’est ce soir en début de soirée, 19h 30, que le sort de la sélection nationale algérienne, drivée par Rabah Saadane, se précise à l’issue de la rencontre qui l’oppose à l’équipe du Liberia, pour le compte de la 2e journée des éliminatoires jumelées de la coupe d’Afrique des nations et de la coupe du monde de football 2010.


Notre correspondant en Algérie

La passion s’emparera ce vendredi du stade Mustapha Tchaker de Blida qui abritera une belle empoignade entre l’équipe nationale algérienne et la sélection libérienne, qui s’inscrit dans le cadre de la 2e journée des éliminatoires jumelés de la coupe d’Afrique des nations et de la coupe du monde 2010. Un match que les Verts doivent absolument gagner, sinon ils se verront distancer dans la course à la qualification. Tel à été le cas lors de la dernière coupe d’Afrique des nations où la contreperformance de l’équipe nationale est restée en travers la gorge de millions d’Algériens.

Les joueurs algériens, avides d’absolu et des trois points de la victoire affichent déjà leur ferme volonté de prendre l’ascendant sur leurs vis-à-vis. Mais les Libériens ne sont pas venus en victimes expiratoires, la fleur au fusil comme l’a expliqué leur coach.

Avant de rallier l’Algérie ce mardi la formation libérienne, forte de 30 personnes, était en stage au Maroc depuis lundi dernier où elle avait élu domicile dans la banlieue de Casablanca. Elle a apporté quelques correctifs en prévision du match de ce vendredi qu’ils devront aussi gagner pour rester dans la course au sacre et pallier leur dernière contreperformance (match nul contre le Gabon).

La fougue et la volonté des joueurs algériens avides du succès, après leurs deux dernières éliminations de la coupe d’Afrique des nations où ils ont brillé par leur piètre prestation sont considérées par Rabah Saadane comme un stimulus qui excitera la ferveur de ses poulains. Ils sont sensés donner le meilleur d’eux-mêmes pour faire oublier la défaite de Dakar lors de la première journée des éliminatoires.

L’équipe sera au grand complet et la rage de vaincre prédomine. Lounes Gaouaoui, le gardien algérien ne jure que par la victoire pour maintenir les chances de la qualification. « Nous devrons vraiment remporter les trois points de la victoire pour garder intactes nos chances de nous qualifier » souligne t il en reconnaissant que la partie est loin d’être « une sinécure».