Le club catalan a décidé de prolonger d’une semaine les vacances de l’international camerounais jusqu’au 27 juillet. Selon la presse espagnole, il s’agit pour le FC Barcelone de gagner du temps pour négocier le départ Samuel Eto’o fils. Son entraîneur, Josep Guardiola, ne souhaiterait plus le compter parmi son effectif. Le club britannique Manchester City, entre temps intéressé par l’avant-centre camerounais, aurait lui aussi renoncé à ses services. Le champion d’Europe devrait néanmoins trouver un club dans les prochains jours.


Véritable casse-tête pour le FC Barcelone. Le club de football catalan, qui peine à trouver un dénouement à ce qu’il convient d’appeler l’affaire Eto’o Fils, aurait décidé de se séparer de son attaquant. Ce jeudi, la presse espagnole indique que les dirigeants du Barça ont décidé de prolonger d’une semaine, jusqu’au 27 juillet, les vacances de l’international camerounais, histoire de gagner du temps pour négocier son départ. Sauf revirement de dernière minute, l’international camerounais n’évoluera plus au sein du club catalan la saison prochaine. Josep Guardiola, son entraîneur, ne souhaite plus le compter parmi son effectif.

Cette décision peut surprendre vue la performance de l’avant-centre camerounais au cours de la saison écoulée : 36 buts en 52 matches avec Barcelone, toutes compétitions confondues. Au total, le Camerounais aurait inscrit 128 buts en 189 matches de compétition en cinq saisons. En fait, Samuel Eto’o dont le contrat avec le Camp Nou arrive à terme l’année prochaine, fort de ces résultats aurait demandé un prolongement de son contrat et un triplement de son salaire qui s’élèverait alors à 12 millions d’euros par an. Le club catalan aurait refusé. Selon la presse, notamment espagnole, le Barça pousserait Eto’o Fils vers la sortie. Les raisons ? Le Camerounais qui est encore sous contrat jusqu’en 2010 rapporterait plus au club s’il partait maintenant.

Plusieurs médias ont indiqué que le FC Barcelone aurait souhaité qu’Eto’o rejoigne Manchester City. Le club anglais, qui voulait s’attacher les services de l’attaquant, aurait finalement renoncé à ses avances face à la réticence du joueur. Dès lors que le divorce semble définitivement consommé entre lui et son club, le champion d’Europe peut à nouveau étudier les offres des grands clubs européens.