C’est jeudi soir, à Accra, que le nom du meilleur joueur africain de l’année sera dévoilé. Ils sont cinq candidats à avoir régner sur le continent africain mais aussi sur l’Europe. Le Camerounais Samuel Eto’o (Barça puis Inter), les Ivoiriens Didier Drogba (Chelsea) et Yaya Touré (Barça), le Ghanéen Michael Essien (Chelsea) et le Malien Seydou Keita (Barça) luttent pour l’insigne honneur de succéder à Emmanuel Adebayor, lauréat pour la saison 2008. Afrik-Foot.com revient avec vous sur leurs saisons respectives.


Depuis 1993, la Confédération africaine de football organise une cérémonie annuelle, les Glo-CAF Awards, afin de célébrer le football africain. Meilleur joueur de l’année, meilleur club, espoir de l’année, meilleur entraîneur, meilleure sélection… Cette année la compétition s’annonce rude.

 Didier Drogba (Côte d’Ivoire – Chelsea)

Le buteur des Blues aura connu une année 2009 plutôt faste. Malgré un début de saison 2008-2009 marqué par les blessures, The Drog a su rebondir, inscrivant 19 buts en 47 rencontres et permettant à son club de Chelsea d’atteindre les demi-finales de la Ligue des Champions, tout en finissant second de Premier League avant de battre Everton en finale de la FA Cup. Depuis l’arrivée du technicien italien Carlo Ancelotti, Drogba est revenu à son plus haut niveau. Avec 30 buts en 40 rencontres, toutes compétitions confondues, l’ancien buteur de l’OM est en grande forme alors que Chelsea se bat encore sur tous les fronts. Seul bémol: une décevante Coupe d’Afrique des Nations où le joueur africain de l’année de la BBC n’a trouvé le chemin des filets qu’une seule fois sans qu’il n’assume son statu de leader.

 Michael Essien (Ghana – Chelsea)

Des blessures récurrentes ont empêché l’ancien Bastiais d’être à son meilleur niveau ses derniers temps. Mais, à chacune de ses apparitions, il a su démontré pourquoi le Bison est considéré comme l’un des meilleurs du monde à son poste. Malgré une position reculée, l’aboyeur des Blues a tout de même réussi à inscrire une dizaine de buts en 2009, dont un, superbe, face au Barça, qui aurait dû envoyer Chelsea en finale de la Ligue des Champions. Malgré tout, avec son compère Drogba, le Ghanéen a terminé deuxième de Premier League, derrière Manchester United, tout en remportant la FA Cup. En l’absence de Muntari, Appiah ou Mensah, il était annoncé comme le leader des Black Stars pour la CAN 2010. Blessé au genou, l’ex-Lyonnais a manqué quasiment toute la compétition et n’a plus foulé une pelouse sous le maillot des Blues depuis décembre. Essien pourrait d’ailleurs rater le Mondial en Afrique du Sud.

 Samuel Eto’o (Cameroun – FC Barcelone puis Inter Milan)

Le Camerounais est déjà rentré à Barcelone trois fois avec le titre de meilleur jouer africain (2003, 2004, 2005). Maintenant qu’il a changé de maison, la donne va-t-elle changer pour le capitaine des Lions Indomptables? C’est peu probable. 2009 aura été une année faste pour celui qui n’avait pas réussi à intégrer le centre de formation du Havre. Auteur d’un triplé historique Ligue des Champions-Coupe d’Espagne-Liga, le nouveau buteur de l’Inter a quitté Barcelone la tête haute, avec 40 buts pour sa dernière saison, dont un en finale de la Ligue des Champions. Malgré des débuts difficiles en Italie, Eto’o reste le meilleur buteur de Nerrazzuri leaders de Serie A. Grand favori pour le titre cette année, seule sa performance plus que moyenne en Angola pourrait venir entâcher une année 2009 en tous points merveilleuse.

 Seydou Keita (Mali – FC Barcelone)

Avec son compère Yaya Touré, le Malien a remporté sous le maillot blaugrana un sextuplé inédit dans l’histoire du football : Ligue des champions, championnat d’Espagne, Coupe du Roi, Supercoupe d’Europe, Supercoupe d’Espagne et Coupe du monde des clubs. Actuellement deuxième de Liga et toujours en course en Ligue des Champions, le plus catalan des Africain a cependant manqué de présence en Angola, malgré un début de saison 2009-2010 étincelant.

 Yaya Touré (Côte d’Ivoire – FC Barcelone)

Versatile, le milieu de terrain aura rendu de fiers services à Pep Guardiola et au Barça dans son étonnante et triomphale année 2009. Avec l’ancien Monégasque, les Blaugranas ont remporté tout ce qu’il y avait à remporté en 2009 et restent encore en course pour cette saison. Présent en Angola pour la CAN 2010, l’Ivoirien aura été un des rares à surnager parmi de décevants Eléphants.

 A lire également: Et les nominés sont…