Jérôme Valcke, le secrétaire général de la FIFA a indiqué ce mercredi que la Coupe du monde 2022, qui doit avoir lieu au Qatar, ne se déroulera pas en été. Il a commencé à aborder l’idée d’une compétition en novembre-décembre.


Alors que le débat fait encore rage autour des dates exactes auxquelles vont se dérouler la Coupe du monde 2022 au Qatar, le secrétaire général de la FIFA, Jérôme Valcke, a clairement fait savoir que la compétition ne se déroulera pas aux mois de juin et juillet, comme à l’accoutumée. Dans un entretien exclusif sur France Info et France Inter, le dirigeant s’est voulu catégorique. « Cela se jouera entre le 15 novembre et le 15 janvier au plus tard ». Si vous jouez entre le 15 novembre et la fin du mois de décembre, c’est le moment où la météo est la plus favorable« , a-t-il déclaré.

Et la CAN 2023 ?

Reste à savoir si les grands championnats vont accepter de voir leurs calendriers être ainsi bouleversés… Autre problème, et qui sera de taille si l’organisation de ce Mondial en hiver se confirme, qu’en sera t-il alors de la CAN 2023 ? Car, si comme prévu la Coupe du monde 2022 se déroule aux mois de novembre et décembre, la CAN 2023 pourrait difficilement avoir lieu dès janvier.

Les nations africains participants au Mondial n’auront pas de répit avant d’enchaîner la compétition continentale. Et que dire alors des éliminatoires, dont il faudrait trouver de nouvelles dates ou une nouvelle formule ? L’édition de 2023 serait-elle alors annulée ou la CAN devrait-elle repasser aux années paires ? Autant de questions auxquelles n’a pas encore répondu la FIFA… encore faudrait-il qu’elle se les soit posées.

Quoi qu’il en soit, cette décision doit encore être définitivement validée et ne peut l’être que par le Comité Exécutif de la FIFA, après conclusion d’une étude de faisabilité. Rien n’est encore fait.