Hormis le transfert record de Didier Drogba passé de Marseille à Chelsea qui a défrayé la chronique en atteignant des sommets hier encore inaccessibles pour un joueur africain (environ 36 millions d’euros), de nombreux footballeurs du continent ont changé de club. A la veille de la reprise des championnats européens de football, petit tour d’horizon des colonies sénégalaises, ivoiriennes et camerounaises.



 Les attaquants sénégalais changent de club

Selon le quotidien sportif français l’Equipe, l’attaquant sénégalais Henri Camara quitterait le club anglais de Wolverhampton pour rejoindre le Celtic de Glasgow, champion d’écosse en titre. Par ailleurs, l’ancien double ballon d’or africain, El Hadji Diouf, devrait quitter Liverpool – où il est désormais en concurrence avec Djibril Cissé – pour le club espagnol de Malaga. Diouf espère relancer sa carrière, bien terne depuis qu’il a quitté la France et le RC Lens pour l’Angleterre. De son coté, Pape Bouba Diop, buteur des Lions de la Teranga contre la France en Coupe du Monde, tentera de réussir la traversée de la Manche puisqu’il quitte à son tour le FC Lens pour le club anglais de Fulham.

Le quotidien sénégalais Sud a comptabilisé une quarantaine de joueurs sénégalais (ou franco sénégalais) dans la Ligue 1 du Championnat de France dont 6 joueurs à Marseille, 5 à Metz et Sochaux et 4 à Saint Etienne. C’est sans doute la plus forte colonie de joueurs étrangers en France.

 Cameroun : Le feuilleton Eto’o

L’attaquant des Lions Indomptables, ballon d’or en titre, est dans une situation complexe. Après une nouvelle belle saison à Majorque, Liga espagnole, il aspire légitimement à jouer dans un club plus prestigieux. L’Atletico Madrid, le FC Barcelone, Valence ou Marseille étaient sur les rangs, mais juridiquement le joueur appartient à deux clubs, Majorque et le Real de Madrid. Le premier souhaite faire une belle affaire financière en le vendant au plus offrant (plus de 20 millions d’Euros) alors que le second souhaite surtout éviter qu’il puisse jouer pour un club concurrent du championnat espagnol et serait prêt à le racheter pour ensuite le prêter à un club italien ou anglais. Une situation que Samuel Eto’o n’accepte pas  » si on m’achète, c’est pour me faire jouer « , a-t-il dit en substance. Un imbroglio qui devrait trouver son épilogue dans les jours à venir…

 Les Ivoiriens derrières Drogba

Lyon, champion de France en titre, s’intéresse de près à un autre attaquant international ivoirien pétri de talent, Aruna Dindane le buteur vedette du RC Anderlecht (Belgique), mais il faudra l’arracher à son club, financièrement parlant bien sûr. Mais le football ivoirien se sera aussi toujours le KSK Beveren en Belgique qui compte encore 10 joueurs de l’Académie d’Abidjan dans ses rangs même si son meneur de jeu vedette Gilles Yapi Yapo est maintenant au FC Nantes.

A quelques jours de l’ouverture des différents championnats, les footballeurs du continent auront surtout une pression plus importante car après le transfert record de Didier Drogba de Marseille vers Chelsea qui a pulvérisé tous les records pour un joueur africain, ils auront à cœur de montrer que leur vraie place est désormais en haut de l’affiche.