Le Néerlandais Arie Haan est devenu, vendredi, le nouvel sélectionneur de l’équipe nationale de football du Cameroun. Il remplace le Portugais Artur Jorge à la tête des Lions. Une nomination surprise qui intervient le jour même du refus de son homologue français Jacques Santini et alors que tout le monde attendait des noms plus prestigieux tels que Claude Le Roy, Rolland Courbis ou Ratomir Dujkovic.


Fin du suspens footbalistique au Cameroun, le nouvel entraîneur des Lions Indomptables a désormais un nom : Arie Haan. Le Néerlandais, nommé vendredi à la tête du Onze national à la place du Portugais Artur Jorge, a créé la surprise car rien ne laissait présager un tel choix pour quelqu’un qui ne figurait pas dans la short liste de la fédération. Une liste dont le favori, le Français Jacques Santini, avait décliné l’offre pour des raisons financières.

Arie Haan l’oustsider

La fédération camerounaise de football n’a pas pu s’adjuger les services de l’ancien entraîneur de l’Equipe de France, de Lyon, de Saint-Étienne, de Tottenham et d’Auxerre qui affichait des prétentions salariales de 25 millions de FCFA (38 000 euros) par mois alors que la plafond fixé par les autorités était deux fois moindre (13 millions de FCFA).

D’autres noms figuraient dans les petits papiers de la fédération, mais pas celui d’Arie Haan. Ainsi, d’aucun s’attendait à ce que l’affaire se joue entre les Français Roland Courbis, Claude Le Roy (qui a déjà entraîné le Cameroun en 1985 et 1988) ou le coach des Black Stars du Ghana de la Coupe du monde 2006, le Serbe Ratomir Dujkovic. Les instances du football camerounais leur ont tous préféré le Néerlandais. Ancien entraîneur d’Anderlecht et du Feyenoord Rotterdam dans son pays, son plus haut fait d’arme reste, à ce jour, son parcours à la tête de l’équipe nationale de Chine, finaliste de la Coupe d’Asie 2004.

Premier match, le 3 septembre prochain contre le Rwanda

Arie Haan sera secondé dans sa tâche par trois entraîneurs adjoints : son compatriote Theodo Djonck, le Camerounais Jules Nyongha (qui assurait l’intérim depuis la démission d’Artur Jorge le 7 mars dernier) et Thomas N’Kono pour les gardiens de but. A noter que le chanteur et ex-tennisman Yannick Noah fait également parti de l’équipe dirigeante à titre de conseiller.

Le nouveau sélectionneur arrive dans un contexte de crise, où le public est de moins en moins enclin à tolérer l’absence de résultat de Lions qui n’avaient pas pu se qualifier pour la coupe du Monde 2006 en Allemagne. Et qui s’étaient fait sortir en quarts de finale de la Coupe d’Afrique des nations (Can) 2006 en Egypte.

La rencontre contre le Rwanda, comptant pour les éliminatoires de la Can 2008, le 3 septembre prochain, fait office de match test pour Arie Haan. Même si cette poule E, composée du Rwanda, de la Guinée Equatoriale et du Liberia, semble largement à la portée des quadruples champions d’Afrique (1984, 1988, 2002 et 2004).