L’équipe espoirs d’Afrique du Sud se hisse pour la première fois en phase finale des jeux olympiques. Il s’agit de la quatrième nation africaine qualifiée. Avec le tenant du titre : le Nigeria.


En battant la Nouvelle-Zélande ce week-end, 1-0, l’équipe de football espoir sud-africaine des Bafana-Bafana se qualifie pour la première fois de son histoire, en phase finale des Jeux olympique, qui auront lieu à Sydney en septembre prochain. Ce match de barrage propulse une quatrième nation africaine aux JO, après le Maroc, le Nigeria et le Cameroun.

L’heureux buteur se nomme David Batsau et les 30 000 spectateurs déchaînés du stade Vosloorus en ont fait le héros d’un soir. Les Bafana-Bafana avaient fait l’essentiel à Auckland, huit jours plus tôt, en l’emportant 3-2. Mais les excellentes qualités physiques et la maîtrise du jeu aérien des Néo-Zélandais faisaient craindre aux Sud-africains une issue moins favorable.

Maîtrise du jeu aérien

Cette courte victoire au terme d’un match tendu et de médiocre facture envoie l’équipe nationale disputer le titre de champion Olympique contre des sélections prestigieuses telles le Brésil, le Nigeria, l’Italie, la Hollande ou l’Espagne qui font figure de favoris.

Les Bafana-Bafana auront fort à faire pour détrôner les Nigérians qui, aux Jeux olympiques d’Atlanta, avaient décroché la médaille d’or en disposant des Argentins.