Le Français Bernard Lama a finalement décidé de rendre le tablier et de renoncer à ses fonctions d’entraîneur de l’équipe nationale de football du Kenya, a appris vendredi la PANA de source officielle.


Par Panapress

L’ancien gardien de l’équipe de France, qui avait pris ses fonctions en août dernier, avait déjà menacé, il y a deux semaines, de démissionner si ses conditions de travail n’étaient pas améliorées et si les problèmes auxquels l’équipe nationale est confrontée n’étaient pas pris en charge. Le technicien français avait été outré par la tendance de la Fédération kenyane de football à traîner les pieds en ce qui concerne la signature de son contrat. Il avait également demandé le paiement à temps des salaires de toute l’équipe technique. M. Lama, qui est originaire de la Guyane, avait ensuite pris l’avion pour Paris et menacé de ne pas revenir au Kenya tant que la fédération n’aurait pas mis de l’ordre dans la maison et respecté les conditions posées.

Vendredi, Bernard Lama, qui se trouve actuellement en France, a finalement annoncé sa décision de ne pas retourner au Kenya, la fédération n’ayant pas pris la peine d’entrer en contact avec lui. Il a également accusé la fédération d’avoir procédé à des changements dans l’équipe technique en son absence et sans l’avoir consulté au préalable. S’adressant à la presse, à Paris, Bernard Lama a fait savoir que même s’il était intéressé par le poste d’entraîneur du Kenya, il lui était difficile de travailler dans les conditions actuelles. Il réagissait ainsi au limogeage de l’équipe technique, après que son adjoint, Jacob Mulee, également manager de l’équipe, ait refusé de reprendre les préparations en direction des phases qualificatives à la Coupe d’Afrique des Nations 2008 et demandé à être reçu par la fédération.

C’est Tom Olaba, l’ancien entraîneur de l’équipe des moins de 20 ans, qui a été nommé entraîneur adjoint, tandis que Gabriel Olang, l’ancien international, devient manager de l’équipe. Robert Matano, un autre jeune entraîneur, remplace William Nyongesa, au poste d’entraîneur-assistant M. Olaba, qui s’était dit prêt à travailler sous les ordres de Bernard Lama si jamais ce dernier décidait de revenir au Kenya, prépare les joueurs kenyans en prévision de la rencontre du 7 octobre, contre l’Angola à Luanda, dans le cadre des qualificatifs à la Coupe d’Afrique des Nations. Le Kenya a connu un démarrage difficile dans les phases qualificatives à la CAN après la défaite enregistrée à domicile contre l’Erythrée sur le score de deux buts à un.