Un mois après les faits, Nicolas Anelka a décidé de porter plainte contre L’Equipe pour diffamation. Le joueur conteste l’exactitude des propos repris en Une du quotidien sportif le 19 juin dernier (« Va te faire enculer, sale fils de pute »), qui avait conduit à son exclusion du groupe des 23 en pleine Coupe du monde.