Les joueurs de l’équipe de France ont clairement pris le pouvoir du côté de Knysna. Après avoir refusé de s’entraîner dimanche après-midi, provoquant la colère et la démission annoncée du directeur de l’équipe de France de Jean-Louis Valentin, les Bleus ont notamment utilisé leur sélectionneur, Raymond Domenech, comme un simple attaché de presse lisant un communiqué. Par la suite, selon Canal+, Raymond Domenech n’aurait pas été admis dans le bus des joueurs rentrant à leur hôtel.