Dickson Etuhu n’est pas encore rentré de la Coupe du monde. Mais, une fois arrivé à Fulham, le défenseur nigérian des Cottagers le sait : il y aura un grand vide à combler avec le départ de Roy Hodgson, parti entraîner Liverpool. « C’est étrange : je ne m’en suis pas encore rendu compte, évidemment, parce que je n’étais pas là. Mais aller à l’entraînement et ne pas le voir, cela va être un choc, a affirmé le Super Eagles à SkySports. Au final, il a fait tellement pour nous que s’il n’était pas allé à Liverpool… Il a eu cette chance de pouvoir aller voir plus haut et je lui souhaite bonne chance parce que c’est un super entraîneur qui m’a fait du bien, à moi et au reste de l’équipe. Il va nous manquer. »