Oscar Fullone, l’entraîneur du Wydad Athletic Club (Wac), a démissionné de son poste. Les raisons de son départ seraient liés à des problèmes d’ordre pécuniaire avec le président du club Nassreddine Doublali. Chronique du départ annoncé d’un des entraîneurs les plus compétents du continent.


L’argentin Luis Oscar Fullone Arce n’est plus l’entraîneur du Wydad Athletic Club (Wac) depuis ce week-end. Les motifs de son départ, selon Menara, seraient liés à sa mésentente avec le président du club Nassreddine Doublali. Ce dernier, qui l’avait imposé, l’accuserait aujourd’hui de tous les maux du club. Des questions pécuniaires semblent être à la source de cette discorde qui dure depuis quelque temps déjà et qui a fortement entaché l’image du Wac.

Très apprécié par le public marocain, Oscar Fullone est l’un des entraîneurs les plus compétents du continent. En septembre 2002, il rejoint le club en remplacement de Rachid Taoussi alors que le Wac vient d’être éliminée de la Coupe du Trône qu’il avait remporté l’année précédente. Sous la houlette de Fullone, le Wac remporte la Coupe d’Afrique des vainqueurs de coupe.

Respecté par la profession

Le petit Luis Oscar naît le 4 avril 1944 à La Plata (Buenos Aires). Sa carrière footbalistique débute en 1954. Milieu de terrain, il joue pour le club argentin Estudiantes, au sein duquel il aura 24 sélections cadet et 8 sélections junior. Plus tard, il évoluera sous les couleurs du National de Medellin (Colombie), puis pour le Real Oviedo (Espagne) et enfin à Aston Villa (Angleterre). En 1972, il décroche son diplôme d’entraîneur en Suisse. Il entraînera entre autres, le club de ses débuts, l’Estudiantes, le Sheffiel United FC (Angleterre) et le FC Sion (Suisse).

Sa carrière africaine débute avec l’Asec Mimosa d’Abidjan (Côte d’Ivoire) en 1981. Il y reviendra et pour lui faire remporter la Coupe de la ligue des Champions en 1998. Prouesse qui sera réitérée pour l’éternel adversaire de la Wac, le Raja de Casablanca en 1999. Dans la même foulée, le club arrache également la Supercoupe d’Afrique en 2000.

Palmarès éloquent

Il entraînera également les clubs de Al-Ahly et de El Masry-Port Saïd en Egypte. Le sorcier argentin, comme on le surnomme, permettra également à l’équipe nationale burkinabé de participer à la Coupe d’Afrique des Nations (Can) au Mali. C’est le premier entraîneur à avoir gagné successivement deux Ligues des champions à la tête de deux clubs différents, une Supercoupe d’Afrique et une Coupe des coupes. Un palmarès éloquent. Après sept mois au Wac, Fullone, excédé par les attaques verbales de son président, quitte une équipe qui a du mal à quitter l’ombre du Raja. C’est un Yougoslave, Zarko Olaveric, qui devrait prendre la relève. Il est attendu mardi à Casablanca.