Le sélectionneur du Gabon, Alain Giresse, a fait le point sur la participation des Panthères à la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations. Il a affirmé que son groupe a bien franchi un palier mais certainement pas un cap. Pour y parvenir, il a besoin de faire jouer la concurrence. « Est-ce que le fait d’avoir flirté avec la qualification en Coupe du monde tout d’un coup nous a fait penser ou espérer qu’on avait franchi le cap ? », s’est interrogé le technicien français dans les colonnes du journal L’Union. Avant de donner sa réponse : « Je pense qu’on n’a pas encore franchi le cap d’être dans les équipes références. On a franchi des paliers, on aurait pu en franchir d’autres. »