Le gouvernement du Ghana a annoncé mardi qu’il va offrir une récompense de 20.000 dollars américains à chacun des 23 joueurs de l’équipe nationale de football, « les Black Stars », pour leur bon parcours à la coupe du monde qui se joue en Afrique du Sud.
Les Black Stars sont entrés dans l’histoire en devenant la troisième sélection africaine à atteindre les quarts de finale d’une coupe du monde avant d’être éliminés. Le président John Evans Atta Mills a annoncé la récompense durant l’audience qu’il a accordée à l’équipe au palais présidentiel à Accra, après une parade dans les principales artères de la capitale très tôt dans la journée du mardi.
L’entraîneur principal, Milovan Rajevac, et son assistant Kwesi Appiah, recevront eux aussi chacun 20 000 dollars et les membres de la commission technique et les officiels de la Fédération ghanéenne (GFA, sigle en anglais) empocheront chacun 10 000 dollars. Le président a félicité l’équipe des Black Stars pour leur excellente performance et leur a dit qu’ils sont « en réalité les vainqueurs du Mondial ».
« Vous avez montré que vous pouvez collectivement construire une meilleure équipe ; de la même manière, nous pourrons ensemble construire un meilleur Ghana. Le football nous a tous réunis, il pourrait exister des différences mineures entre nous, mais rappelons nous que nous avons un but commun, nous sommes ghanéens avant tout, consentons tous les efforts comme nous l’avons fait pour les Black Stars, pour faire du Ghana un endroit où il fait bon vivre pour chacun d’entre nous », a déclaré le chef de l’Etat.
Parlant au nom de l’équipe, le gardien de but, Richard Kingson, a promis que l’équipe va continuer à faire de son mieux au service du pays dans les compétitions internationales.
Les Black Stars, arrivés lundi à Accra, ont reçu un accueil populaire de la part de milliers de supporters rassemblés à l’aéroport international de Kotoko.