Alors qu’il allait participer à sa première Coupe du monde et découvrir la sélection du Ghana, Kevin Prince Boateng s’est retrouvé au cœur du polémique: le milieu de terrain, d’un vilain tacle sur Michael Ballack, a privé l’Allemagne de sa star. Penaud, il s’est excusé sur le site de la FIFA. Encore une fois. « Je voudrais d’abord dire que je suis vraiment désolé que Michael ne puisse pas jouer la Coupe du Monde. Je n’ai jamais eu l’intention de le blesser. Je me suis immédiatement excusé auprès de lui. Sur l’action, j’arrive trop tard. En ce qui concerne mon image de « bad boy », au départ, c’était vraiment amusant. Quand on a 18 ans, on peut rire de ce genre de choses. Mais depuis, je me suis marié et que je suis devenu papa, ça devient un problème. Les médias guettent le moindre écart de ma part, ils m’ont collé cette étiquette. Mais ceux qui me connaissent savent que je ne suis pas comme ça. J’accorde beaucoup d’importance à ma famille et au football. J’espère que je parviendrai bientôt à me défaire de cette image », a expliqué le joueur de 23 ans, né en Allemagne.