Candidat déclaré à la succession du Serbe Milovan Ravejac à la tête des Blacks Stars, Marcel Desailly est toujours au Ghana. L’ancien défenseur de l’équipe de France est toujours dans l’attente d’une décision officielle, après avoir été reçu par plusieurs dirigeants du football ghanéen, du ministre au président de la Fédération. « D’autres candidats se sont manifestés entre temps, il faut attendre, a expliqué l’ex-capitaine des Bleus à L’Equipe. Je suis disponible, le projet et l’aventure me tentent vraiment, mais je préfère rester discret dans les médias tant que rien n’est fait. Tout ce que je sais, c’est que, pour le prochain match des éliminatoires contre le Soudan, c’est l’adjoint qui devrait conduire la sélection. Je serai au stade évidemment en tant que spectateur attentif. Ensuite, il y a du temps, car le prochain match ne se déroule qu’au mois de février. » Juande Ramos, Luis Felipe Scolari ou Gianfranco Zola sont également sur les rangs.