Milovan Rajevac est en Italie. Le sélectionneur du Ghana entend persuader Mario Balotelli, le jeune attaquant de l’Inter Milan, de rejoindre les Black Stars du Ghana en vue de la Coupe du monde 2010.


Miroslav Rajevac l’a prouvé en emmenant ses « baby » Black Stars en finale de la Coupe d’Afrique des Nations 2010 : le sélectionneur serbe du Ghana est doué avec les jeunes joueurs.

En optant pour les champions du monde des moins de 20 ans en lieu et place des Mensah, Appiah, Essien ou Muntari… Rajevac a montré qu’il avait le chic pour dénicher le talent là où on ne l’y attendait pas.

Muntari et Stankovic en soutien

A en croire La Gazzetta dello Sport, le boss du Ghana ne désespère pas de faire revenir Mario Balotelli, mal aimé dans la Botte, sur sa décision et d’opter finalement pour le Ghana. Rajevac serait en Italie pour convaincre « Super Mario » de rejoinder les Black Stars.

Né en Italie de parents d’origine ghanéenne, l’attaquant de l’Inter a joué avec les Espoirs azzurri. Mais cela n’empêche en rien les tractations, les règles de la FIFA permettant un joueur ayant joué chez les jeunes à rejoindre une autre équipe nationale avec les A. Ce fut le cas pour Frédéric Kanouté (Mali) ou Habib Bamogo (Burkina Faso), par exemple.

International espoir avec l’Italie

Pour « convertir » Balotelli, Rajevac compterait sur ses coéquipiers à l’Inter, le Ghanéen Sulley Muntari et le Serbe Dejan Stankovic. « C’est un joueur de grand talent et il a ce qu’il faut pour devenir l’un des meilleurs buteurs du monde », a expliqué le sélectionneur des Black Stars, qui voulait déjà inclure Balotelli, en manque de temps de jeu à l’Inter, dès décembre.

« Le Ghana lui offre sacrée opportunité, a assuré Rajevac. Il a des origines ghanéennes et il pourrait trouver plein de gars comme lui s’il nous rejoignait. Mario pourrait participer à la Coupe du monde avec l’une des équipes les plus intéressantes du plateau et son arrivée serait accueillie avec enthousiasme. C’est son choix : nous, nous aimerions qu’il nous rejoigne. » A suivre.