Suspecté de se trouver au centre d’un scandale de racket sur les primes des membres du staff durant la CAN 2019, Paul Put a été limogé de son poste de sélectionneur de la Guinée, notamment en raison de cette affaire. Mais le technicien doit encore rendre des comptes devant la Fédération guinéenne (Feguifoot). Mardi, le comité éthique de l’instance a ainsi prononcé l’interdiction provisoire du Belge d’exercer toute activité liée au football au niveau national et international.

«Le comité éthique s’est réuni aujourd’hui et a décidé d’interdire monsieur Paul Put de toute activité liée au football de façon provisoire jusqu’à sa prochaine comparution devant la commission qui doit normalement avoir lieu vendredi prochain. Donc d’ici là, il est interdit de toute activité liée au football partout dans le monde», a annoncé le président du comité éthique, Amadou Tham Camara, dans des propos relayés par Mediaguinee.org. Reste à savoir si le technicien se présentera à cette audience après avoir manqué les précédentes.