Recruté par Guingamp après avoir connu une fin d’aventure très compliquée avec Sunderland, le Gabonais Didier Ndong a exprimé ses regrets ce vendredi en conférence de presse.


« Didier Ndong n’a affiché aucune volonté de revenir au club. On ne sait même pas où il est« . Début septembre, le président de Sunderland, Stewart Donald, taclait le milieu de terrain gabonais. N’envisageant pas d’évoluer en D3 anglaise avec les Black Cats, l’ancien Lorientais avait séché la reprise à l’instar de son coéquipier sénégalais Papy Djilobodji. Au terme d’un long litige, la Panthère avait ensuite fini par résilier son contrat en novembre avant de rebondir en signant à Guingamp la semaine dernière. Présenté ce vendredi, Ndong (24 ans) en a profité pour faire un mea culpa concernant son comportement en Angleterre.

« Je suis passé pour un joueur indiscipliné. Avec seulement 18 mois en France, mon adaptation n’était pas finie. Donc en arrivant en Angleterre, il y avait le défaut de la langue, la famille n’était pas là. Je n’avais pas tout assimilé. Il y a beaucoup de choses que je ne comprenais. J’avais quelques problèmes de retard, etc. Je suis passé à côté de quelque chose…« , a reconnu le joueur passé par le CS Sfaxien.

« Je voulais partir l’année dernière, mais j’ai payé mon comportement, ma mauvaise communication. Alors j’ai fait un an avec mon préparateur physique à Londres, un peu à Paris. Puis avec mon académie au Gabon. Le football, ça va très, très vite?! Je remercie aussi le bon Dieu pour ça, d’être ici« , a déclaré le natif de Lambaréné. Bien déterminée à assurer le maintien avec la lanterne rouge de Ligue 1, la recrue a en tout cas retrouvé le sourire. « Franchement, Guingamp est le club qui m’a montré son intérêt à 100?%. J’ai envie de leur renvoyer l’ascenseur. J’étais dans une situation très difficile, je ne pensais pas en sortir indemne, retrouver les terrains aussi vite. » Charge au Gabonais de prouver qu’il a mûri.