Victime d’une double fracture tibia-péroné après avoir percuté un coéquipier samedi dans les dernières minutes du quart de finale retour de la Ligue des champions entre son équipe d’Horoya et le Wydad Casablanca (défaite 5-0), le gardien Khadim Ndiaye a été évacué dans un hôpital de Rabat, où avait lieu le match, dans la foulée. D’après Arryadia et Radiomars, la Fédération marocaine (FRMF) a fait preuve de classe en envoyant un représentant prendre des nouvelles du joueur et surtout en prenant en charge les frais de l’opération.

«Le Maroc a tout pris en charge, ils ne veulent pas que je paie un franc !» , a confirmé le président d’Horoya et de la Fédération guinéenne, Antonio Souaré. De son côté, Ndiaye a donné des nouvelles rassurantes après l’opération. «Les résultats ont montré qu’il ne s’agit pas d’une fracture ouverte. Je rends grâce à Dieu, car certains ont perdu la vie dans un terrain. Un de mes amis, Demba Ba a eu la même blessure et il est revenu plus fort. Je vais me soigner et revenir encore» , a promis le Sénégalais de 34 ans.